Moyen de perdre du poids grâce à la contraception : l’ultime réponse

La lecture des notices des moyens de contraception révèle que la perte et la prise de poids sont des effets secondaires potentiels.

Avouons-le, certaines femmes peuvent cesser de prendre leurs médicaments contraceptifs en raison de préoccupations liées à la prise de poids.

Dans cet article, nous évaluons les données disponibles sur les moyens de contraception et la prise de poids ; et donnons des conseils pour perdre ou empêcher la prise de poids.

Toutes les pilules contraceptives provoquent-elles une prise de poids ?

Les études scientifiques tirent des conclusions mitigées sur le débat concernant la pilule contraceptive. Elle est également connue sous le nom de contraceptif oral, qui entraîne une prise de poids.

La prise de poids chez les femmes est due à plusieurs facteurs :

  • rétention d’eau
  • prise de muscle
  • augmentation de la masse grasse

Malgré le manque de preuves scientifiques, certaines femmes prenant des contraceptifs combinés croient qu’ils augmentent leur appétit. Là encore, ce n’est pas facile à établir, car celles qui ne prennent pas de pilules contraceptives peuvent prendre du poids en vieillissant.

Pourquoi est-il difficile de prouver que la contraception entraîne une prise de poids ?

Les scientifiques ont du mal à créer des études à grande échelle pour prouver ou réfuter la théorie selon laquelle les pilules contraceptives provoquent une prise de poids.

Pour ce faire, les chercheurs devraient prendre deux groupes de femmes et donner certaines pilules contraceptives avec des hormones, tout en donnant des placebos, ou des pilules contraceptives sans hormones, à d’autres.

Méthodes pour empêcher la prise de poids

De nombreuses méthodes permettant d’éviter une éventuelle prise de poids liée à la contraception sont également celles qui empêchent la prise de poids en général.

Voici quelques exemples de ces méthodes : De nombreuses méthodes permettant d’éviter une éventuelle prise de poids liée à la contraception sont également celles qui empêchent la prise de poids en général.

À LIRE AUSSI :  Le gel contraceptif pour homme pourrait bientôt devenir une réalité

Voici quelques exemples de ces méthodes :

L’exercice physique 

 Il s’agit d’une personne qui fait 30 minutes d’activité physique chaque jour, comme la marche, la course, l’aérobic, la natation, la danse ou d’autres activités.

L’hydratation 

Boire beaucoup d’eau chaque jour aide à réduire les ballonnements et la faim liée à la soif. Les gens peuvent savoir s’ils boivent suffisamment d’eau parce qu’ils n’ont pas soif et que leur urine est claire ou jaune pâle.

Réduire l’apport calorique

Réduire l’apport calorique de 500 calories par jour et manger entre 1 200 et 1 500 calories par jour pour les femmes, est une façon de perdre du poids.

Nutrition

Une alimentation saine composée d’aliments riches en éléments nutritifs, tels que les légumes, les céréales complètes et les fruits, favorise un bon équilibre pondéral. Cela implique d’éviter les aliments qui ne sont pas nutritifs, comme ceux contenant des sucres ajoutés, du sel et des graisses saturées.

Si une femme craint que ses pilules contraceptives ne lui fassent prendre du poids, elle doit en parler à son médecin.

Ce dernier peut recommander un autre type de contraception ou une dose hormonale plus faible pour voir si cela peut aider une personne à perdre du poids.

Méthodes contraceptives alternatives

Outre la pilule, d’autres méthodes de contraception sont disponibles. Cependant, la plupart utilisent les mêmes hormones que celles présentes dans les pilules contraceptives.

Parmi ces méthodes, on peut citer l’implant contraceptif, le dispositif intra-utérin (DIU) ou l’anneau vaginal contraceptif. Il existe des stérilets hormonaux et non hormonaux, commme Mirena.

À LIRE AUSSI :  Comment choisir un moyen de contraception adapté à son âge ?

Le stérilet Paraguard est le seul contraceptif non hormonal réversible à longue durée d’action.

Parmi les autres méthodes contraceptives non hormonales figurent le préservatif, le diaphragme, l’éponge contraceptive ou la cape cervicale.

Cependant, aucune de ces méthodes n’est garantie à 100 % pour prévenir une grossesse, tout comme la prise de pilules contraceptives ne l’est pas.

Autres effets secondaires de la pilule contraceptive

Les maux de tête sont un symptôme courant associé à la prise de la pilule contraceptive. Chaque fois qu’une personne commence à prendre une pilule contraceptive, il est important qu’elle prenne en compte les risques et les avantages.

Les contraceptifs hormonaux, par exemple, peuvent augmenter les risques de formation de caillots sanguins et d’hypertension chez une femme, bien que ces complications soient rares.

Les femmes qui fument et qui ont 35 ans ou plus sont toutefois plus exposées.

Parmi les autres effets secondaires connus, on peut citer :

  • sensibilité des seins
  • maux de tête
  • changements d’humeur
  • nausées
  • les pertes vaginales

Ces effets secondaires s’atténuent souvent lorsque les femmes s’habituent à prendre la pilule contraceptive. Toutefois, si les effets secondaires deviennent trop difficiles à gérer, il convient de consulter son médecin.

Aucune preuve scientifique concluante n’a démontré que la prise de pilules contraceptives entraîne une prise de poids. Les médecins soulignent également le fait que de nombreuses personnes ont tendance à prendre du poids en vieillissant ; ce qui peut être une raison pour laquelle elles pensent que la pilule contraceptive est responsable.

Cependant, si une femme n’a pas modifié son mode de vie, qu’elle a récemment commencé à prendre une pilule contraceptive ; et qu’elle voit son poids augmenter, elle doit en parler à son médecin pour connaître les causes.

À LIRE AUSSI :  Comment reconnaitre l'endométriose ? Dépistage, traitement et plus