La papaye et autres remèdes maison ne sont pas des moyens de contraception

N’abandonnez pas la contraception au profit des fruits, légumes et herbes. Nous ne devrions pas avoir à le dire, mais un tweet proposant une liste de “remèdes maison” à utiliser comme moyens de contraception est devenu viral, avec plus de 12 000 likes. La plupart de ces remèdes ne sont pas efficaces pour empêcher de tomber enceinte et certains sont même toxiques. La papaye et autres remèdes maison ne sont pas des moyens de contraception. 

Un autre conseil particulièrement inquiétant était l’utilisation de la plante pennroyal, à noter que si vous la mangez ou la buvez en grande quantité, elle peut vous rendre gravement malade. Le graphique indique également que “le pennroyal favorise le flux menstruel et aide à déclencher l’avortement. Il est souvent prescrit avec d’autres plantes pour prévenir la grossesse”. Le graphique indique que “le pennroyal favorise le flux menstruel et aide à déclencher l’avortement. Il est souvent prescrit avec d’autres plantes pour prévenir la grossesse. Faites bouillir 230ml d’eau distillée ou d’eau de source”. En réalité, trop de pennroyal peut causer des dommages au foie, des crises d’épilepsie et même la mort.

Parmi les autres recommandations figurent la papaye, les figues et le gingembre. Il est écrit : “La papaye est un remède efficace pour le contrôle des naissances. Vous pouvez en manger deux fois par jour pendant trois à quatre jours après avoir eu des rapports sexuels non protégés. Cela vous aidera à éviter une grossesse.

De plus, les graines de papaye réduisent le nombre de spermatozoïdes chez les hommes”. Pour les figues, il ajoute : “C’est l’une des meilleures méthodes de conception. Mangez 2 ou 3 morceaux de figues séchées après avoir eu des rapports sexuels non protégés. Cela permet d’éviter la grossesse et de traiter de nombreuses autres irrégularités du corps”.

À LIRE AUSSI :  Tabagisme et contraception : Ce que vous devez savoir

Le gingembre favorise le flux menstruel. Buvez 2 tasses de thé au gingembre fort chaque jour pour retarder la grossesse”. La liste suggère également d’injecter de l’huile de neem, provenant de l’arbre à neem, dans les “cornes utérines”. Nous n’avons aucune idée de la manière dont vous devez procéder, mais ce n’est probablement pas une bonne idée de commencer à injecter dans votre propre corps tout ce qui n’a pas été recommandé par un professionnel de la santé.

Beaucoup d’autres éléments de la liste peuvent provoquer des effets secondaires comme des vomissements ou des irritations si vous en prenez trop. Ces conseils ne sont pas recommandés par les médecins. En effet, les herbes et les fruits ne devraient jamais être utilisés comme méthodes de contraception et certains produits mentionnés dans ce tweet peuvent même être toxiques et dangereux.

Il existe de nombreux types de contraception différents pouvant être acheté par le biais d’une pharmacie en ligne ou en allant tout simplement consulter votre médecin traitant.