Vos règles ne s’arrêtent pas dans l’eau – Guide pratique pour les maitriser

En matière de menstruations, il existe de nombreux mythes qui entourent les règles.

Qu’il s’agisse d’attirer les requins (rien du tout) ou de tomber enceinte pendant ses règles (c’est tout à fait possible), la meilleure façon de lutter contre la désinformation est d’en parler.

Alors, que vous alliez à la plage ou que vous passiez une journée au bord de la piscine, voici ce que vous devez savoir sur vos règles et sur l’eau.

Elle ne coule peut-être pas autant, mais elle ne s’arrête pas vraiment
Bien que cela puisse sembler être le cas, vos règles ne s’arrêtent pas vraiment lorsque vous êtes dans l’eau. Il se peut que vous subissiez une réduction du flux en raison de la pression de l’eau. 

Vos règles continuent d’arriver, mais elles ne coulent pas de votre corps au même rythme

En d’autres termes, les règles ne s’écoulent pas au même rythme : Vous avez encore besoin d’une protection pour éviter les fuites. Ce n’est pas parce que vos règles ne sont pas aussi actives lorsque vous êtes dans l’eau qu’elles vont s’arrêter complètement, surtout si vous allez et venez fréquemment dans l’eau.

Si vous craignez que quelqu’un remarque que vous avez vos règles (non pas que les menstruations soient une honte !), essayez de ne pas stresser. Il n’est pas nécessaire d’éviter complètement l’eau.

Mais vous avez différentes possibilités !

Il existe de nombreuses options sûres et efficaces pour prévenir les fuites lorsque vous êtes dans l’eau pendant vos règles. La chose la plus importante à prendre en compte est votre propre confort.

À LIRE AUSSI :  Comment reconnaitre l'endométriose ? Dépistage, traitement et plus

Que vous utilisiez des tampons ou autre chose, changer de protection juste avant de partir est un excellent moyen d’éviter les fuites.

Tampons

Les tampons sont une excellente option pour gérer vos règles pendant la baignade.
Non seulement ils sont discrets et faciles à utiliser, mais la seule chose dont vous devez vraiment vous soucier est de dissimuler les ficelles de votre maillot de bain.

Veillez simplement à changer votre tampon fréquemment, à utiliser la plus faible absorption possible et à vous laver les mains avant de l’utiliser.

Dans de rares cas, ne pas le faire peut entraîner le syndrome de choc toxique (SCT). Il peut mettre la vie en danger s’il n’est pas traité. Il est préférable de ne pas prendre ce risque !

Coupes menstruelles

Les coupes menstruelles sont une autre excellente option pour se baigner pendant les règles.

Elles sont généralement considérées comme plus sûres que les tampons. De plus, elles permettent de recueillir plus de sang que les tampons ou les serviettes hygiéniques.

Beaucoup sont réutilisables, ce qui est toujours un avantage.

Malheureusement, les coupes menstruelles ne sont pas toujours les plus faciles à utiliser, mais cela devient plus facile avec la pratique.

Assurez-vous simplement de changer votre coupe menstruelle toutes les 6 à 12 heures, en fonction de votre flux, et pratiquez toujours une bonne hygiène.

Même si avoir ses règles n’est pas toujours le meilleur sentiment du monde, il n’y a aucune raison que cela vous mette sur la touche.

Que vos règles surgissent en vacances ou que vos amis vous invitent à une sortie improvisée à la piscine, il existe plusieurs options pour gérer vos règles tout en profitant de l’eau.

À LIRE AUSSI :  Les différents types de contraception : éléments à prendre en considération

Faites ce qui vous rend heureuse. Si cela implique de se mouiller, alors plongez !